Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Sélection de novembre 2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Sélection de novembre 2013 le Jeu 14 Nov 2013 - 21:52

ElGregos

avatar
Bonjour frères et sœurs de la lecture,

Rassemblons-nous jeudi prochain, le 21 novembre, à 20h30 chez nos apôtres du Bibliocafé (officiant toujours au 71 rue de la Cathédrale à Poitiers). Que les âmes en possession d'un livre à ce moment n'oublient pas de l'amener, afin de pouvoir alimenter la messe et procéder ensuite à la multiplication des BD :
“Les Ombres” de Vincent Zabus et Hippolyte
“Giacomo Foscari” de Mari Yamazaki
“Astérix chez les Pictes“ de Jean-Yves Ferri et Didier Conrad
“Tsunami” de Stéphane Piatzszek et Jean-Denis Pendanx
“Gung ho T1” de Benjamin von Eckartsberg et Thomas von Kummant

À la semaine prochaine, donc !

Père Gontrand

http://www.gregorybeal.com

2 Re: Sélection de novembre 2013 le Ven 15 Nov 2013 - 8:59

Paul

avatar
Tiens, Gontrand est rentré dans les ordres. Smile
Une belle sélection, ça donne envie !

3 Re: Sélection de novembre 2013 le Lun 18 Nov 2013 - 21:32

Erwan

avatar
Bonjour bonjour. J'avais pas vu que la réunion de ce mois était décalée, je me suis pointé le 6. J'ai donc discuté avec moi même et bonne nouvelle, je suis d'accord sur la BD du mois Very Happy
Je peux quand même venir jeudi ?

4 Re: Sélection de novembre 2013 le Lun 18 Nov 2013 - 22:37

ElGregos

avatar
Erwan a écrit:Bonjour bonjour. J'avais pas vu que la réunion de ce mois était décalée, je me suis pointé le 6. J'ai donc discuté avec moi même et bonne nouvelle, je suis d'accord sur la BD du mois Very Happy
Je peux quand même venir jeudi ?
Ah oui, désolé, j'ai prévenu du changement de date par mail et oublié de te prévenir. Tu seras donc doublement bienvenu jeudi ! Ta BD du mois sera-t-elle bien celle du mois ? Mystère et patience...

http://www.gregorybeal.com

5 Re: Sélection de novembre 2013 le Sam 18 Jan 2014 - 17:48

ElGregos

avatar
Ce coup-ci, c'est bibi qui s'y colle et fournit la chronique sur Les Ombres. J'ai pas cherché à me limiter sur les signes, vu que cette limite collait à la newsletter. Passage à X-Bulles avec Thomas lundi prochain, le 20/01. Et dans la foulée hop, j'envoie ça à nos partenaires.

Tandis qu'il répétait une pièce de théâtre, Vincent Zabus est parti à la rencontre d'immigrés hébergés dans un centre voisin. Leur histoire et son talent ont donné naissance à une nouvelle pièce, qu'il a ensuite voulu prolonger en cette BD, illustrée par Hippolyte.

L'exilé n°214 doit expliquer à un agent de l'immigration les raisons de sa présence sur un sol qu'on imagine pas très loin d'ici. Cet agent a le front ridé de suspicion  et d'impuissance ; il en a vu d'autres, mais sert un système qui n'en regarde aucun et exige avant tout que les vécus tiennent dans les cases. Face à lui, l'exilé n°214, car on ne le connaîtra pas autrement, n'a plus de nom. Ceux qui auraient pu en faire usage ne sont plus de ce monde, quant à sa terre d'écueil elle se satisfera d'un matricule. Ses uniques compagnons sont des fantômes qui se rappellent à son souvenir et son devoir de mémoire. C'est un jeune adulte qui, avec sa petite sœur, a dû fuir un pays ravagé par un génocide à but lucratif, sur un sol qu'on imagine à bonne distance. Leur odyssée est un de ces contes féroces habités d'ogres, de seigneurs cruels, de sirènes et de palais inaccessibles. L'histoire, plus générale, des naïfs et innocents attirés par le mirage d'une contrée de lait et de miel, et s'apercevant un peu tard qu'ils n'étaient attendus que par ceux pouvant les abuser. Avec une nuance importante pour nos deux exilés : eux ne pouvaient rester sans y rester. Ils croiseront différents visages d'une humanité très relative, dont l'illusion finira par s'estomper pour laisser place au système lui-même, nu : couloirs, portes et barreaux leur rappelleront sur différents registres que personne n'a besoin de deux exilés de plus.

À la force du texte vient s'ajouter un dessin puissant et délicat qui illustre ce périple avec une économie et une efficacité extraordinaires. Soudain des bras apparaissent trop maigres, un corps laisse échapper son vécu. Les visages des déracinés sont des masques qu'on sent inspirés de croyances respectueuses des choses et des êtres, impassibles et pourtant si expressifs. De magnifiques pleines pages ouvrent les chapitres et rythment le récit. Les couleurs alternent avec le noir et blanc le plus contrasté. Une large palette de sentiments s'exprime avec subtilité, sans que le trait soit forcé.

Les Ombres accumule de brillants paradoxes : à la fois dur et délicat, direct et métaphorique, dépouillé et somptueux, il ne laisse jamais le pathétisme l'envahir, se permet la poésie et l'émerveillement malgré la noirceur, et offre de l'humour au tragique. Il se lit d'une traite sans qu'on puisse le lâcher malgré son épaisseur, et continue à vivre longtemps après qu'on l'ait refermé.

http://www.gregorybeal.com

6 Re: Sélection de novembre 2013 le Mar 21 Jan 2014 - 22:33

ElGregos

avatar
Ta daaa, voici la chronique en ligne sur www.bandedessinee.info et sur le site de la BDV (elle devrait être en ligne dans 1 ou 2 jours). Et voici le lien vers l'émission X-Bulles du 20/01 en compagnie de Thomas et ma pomme.

Et pour ceux qui feront un tour à Angoulême : Thomas Clément, de www.bandedessinee.info, vous invite à prendre un café ou une bière selon disponibilité. Il suffit de l'appeler au 06 98 93 25 80 ou le contacter à thomas.clement.bd@gmail.com.

http://www.gregorybeal.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum