Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Sélection de mars 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Sélection de mars 2014 le Mer 26 Fév 2014 - 19:13

ElGregos

avatar
Elle est belle, elle est fraîche et elle se prélasse chez moi, c'est la sélection de mars et de Paul que voilà :

La princesse des glaces d'Olivier Bocquet (d'après Camilla Läckberg) et Léonie Bischoff
Le serpent d'eau de Tony Sandoval
Moi, BouzarD de Guillaume Bouzard
Pax Romana de Jonathan Hickman
Wet Moon T1 de Atsushi Kaneko

Rendez-vous au Bibliocafé mardi 11 mars pour que je vous la présente !

http://www.gregorybeal.com

2 Re: Sélection de mars 2014 le Ven 28 Fév 2014 - 13:34

Anne De Bois


Super ! J'ai rencontré Bouzard à l'Hydragon samedi dernier et n'ai pas osé lui acheter son livre pour une dédicace avant de l'avoir lu ;)Je serai "prête" pour le 28 mars à Bulles d'encre !

3 Re: Sélection de mars 2014 le Ven 28 Fév 2014 - 13:42

Mathieu

avatar
pourquoi les coloristes font des effets charbonneux sur leur tablette, imitation mine grasse? C'est affreux. Bon on en reparle dans 1 mois....

4 Re: Sélection de mars 2014 le Ven 14 Mar 2014 - 22:02

ElGregos

avatar
Un 2e exemplaire de Pax Romana est disponible dans la sélection.
Et la prochaine réunion n'aura pas lieu ni mardi 15 avril ni le jeudi qui suit, car le Biblio était déjà pris, mais mercredi 16 avril. De toutes façons je recontacte tout le monde avant, comme d'hab.

http://www.gregorybeal.com

5 Re: Sélection de mars 2014 le Mar 22 Avr 2014 - 6:25

Paul

avatar
Et voici la chronique d'Anna :

Lors d’une baignade dans une rivière en forêt, Mila rencontre Agnès, une fille mystérieuse et rieuse de quatorze ans qui parle de magie et de fantômes. Dès leur rencontre, Mila et le lecteur sont plongés dans un monde mi-réel, mi-onirique où les frontières entre la réalité et l’imagination deviennent floues et poreuses comme la plage qui sert de lieu magique et récurrent dans le développement du récit. Ainsi, Agnès initie Mila dans un univers de transformation en animaux, de rites sacrés, d’un roi ancien et d’une bataille sanglante.


Dans l’héritage du réalisme magique de l’Amérique Latine, Tony Sandoval parvient à submerger son lecteur dans un univers diégétique onirique avec ses planches en aquarelle magnifiques de découpage et de style graphique variés. Sandoval maîtrise la narrativité et l’expression de l’image dans ses cases muettes avec un dessin dynamique permettant au lecteur de ressentir le vent et l’eau et d’entendre ces derniers ainsi que les bruits d’une bataille féroce.


Cette bande dessinée, qui reste ambigüe jusqu’à la fin, se donne comme une lecture qui déstabilise le lecteur qui, après l’avoir finie, éprouve l’impression d’avoir fait un sommeil très profond avec des rêves étranges.

(J'étais censé la relire pour corriger les éventuelles fautes de français. Je n'ai touché à rien. Smile )

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum