Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Sélection de décembre 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Sélection de décembre 2014 le Mar 16 Déc 2014 - 8:47

Paul

avatar
Pour cette nouvelle sélection, qui sera disponible ce soir à la réunion, nous vous proposons une "session de rattrapage" avec des albums de la sélection officielle d'Angoulême :

"Vous êtes tous jaloux de mon Jetpack" - Tom Gauld (éditions 2024)
"L'arabe du futur" - Riad Sattouf
"Moi, Assassin" - Antonio Altarriba et Keko (éditions Denoël Graphic)
"Lune l'envers" - Blutch (éditions Dargaud)
"Sunny" - Taiyou Matsumoto (éditions Kana)



Dernière édition par Paul le Mar 3 Fév 2015 - 10:17, édité 1 fois

2 Re: Sélection de décembre 2014 le Mar 3 Fév 2015 - 10:17

NINIE


Bonjour à tous!


je ne pourrais pas venir ce soir !Voici donc mes commentaire s:)


Lune l'envers BLUTCH

Bd déconcertante où le lecteur se perd un peu.
Dès le début on ressent le décalage avec le réel ( enfin celui qui nous rassure) et ce qui apparaît : la mère et le cyanure.
Les couleurs froides, passées et  semblant parfois s'évaporer, renforce cette idée de confusion.

il y a beaucoup de messages codés dans cet univers fantasmagorique.
L'auteur semble vouloir briser les codes et reculer les barrières du( ou des) possible(s) .( L'homme semble dépossédé de son identité , de sa vie , de son âge...)
Il y dépeint un monde cruel ,lubrique et malsain du travail et de la société . On ressent l’épuisement des personnages qui se débattent, autant que faire se peut, dans ce monde frisant l'absurde et la folie!Et qui semblent aussi être fous ou bien  sombrer, à leur tour dans l’engrenage de la folie .
Le rythme ponctué de tensions ( surtout du à la tension émanant des protagonistes) semblent évoluer dans un temps qui semble parfois s'étirer à l'infini...
L’atmosphère en est d'autant plus oppressante.


C'est une BD qui possède de nombreux sens cachés.
Elle se démarque par sa singularité , par sa recherche subversive à souhait .
Mais à lire en étant bien luné 
7,5 sur 10

3 Re: Sélection de décembre 2014 le Mar 3 Fév 2015 - 11:38

NINIE


Moi,assassin-ANTONIO ALTARRIBA ET KEKO

Passionnante histoire de ce criminel qui réussie  à travers une atmosphère très étudiée, a lié réflexion intellectuelle,théorie artistique et crime. Pour ceux qui aiment l'histoire de l'art, c'est une vraie réussite  Smile
Dès le début , on assiste à une conférence sur l'art .Cela nous met d’emblée dans un rapport d'élève à initié/professeur ).
Le personnage d'Enrique fort charismatique (il semble tout maîtriser) semble peu à peu perdre la maîtrise des choses. Sorte de revers de la médaille. 
Quant aux personnes gravitant autour d'Enrique , ils sont peu à peu percés à jour. ils se révèlent ambitieux ,  opportunistes , intéressés , versatiles, voir traître tandis qu’inversement Enriké nous paraît au fur et à mesure que les failles s’amoncellent ,plus humain. 
Ce qui est intéressant c'est qu 'on semble poussé à se ranger au côté d'Enrike. Si son personnage semble fascinant , c'est sans doute parce que l'auteur fouille la psychologie de du criminel. on semble alors passé à un point de vue externe à un point de vue interne  du personnage. 
Ce qui détache Enrike des autres personnages c 'est aussi parce qu'on ne trouve pas de véritable attachement profond entre eux. Très bien illustré par les têtes à têtes avec sa femme. La froideur et l'économie de mot et la mise en page expriment cette froideur et la "mort" de leur relation.Mais aussi par la distance que prend son entourage quand plane le doute. Le rapport entretenu avec sa maîtresse , calculatrice et castratrice, le renferme encore plus dans un piège. A la fin, il parait seul et traqué.
Le dessin en noir et blanc, les traits froncés , renforcent cette idée de rapport froid avec le monde 
La couleur rouge sang est seule pour là pour indiqué le meurtre et dynamiser "agressivement" l' atmosphère et le dessin .

9/1O

4 Re: Sélection de décembre 2014 le Mar 3 Fév 2015 - 11:40

NINIE


Moi,assassin-ANTONIO ALTARRIBA ET KEKO

Passionnante histoire de ce criminel qui réussie  à travers une atmosphère très étudiée, a lié réflexion intellectuelle,théorie artistique et crime. Pour ceux qui aiment l'histoire de l'art, c'est une vraie réussite  
Dès le début , on assiste à une conférence sur l'art .Cela nous met d’emblée dans un rapport d'élève à initié/professeur ).
Le personnage d'Enrique fort charismatique (il semble tout maîtriser) semble peu à peu perdre la maîtrise des choses. Sorte de revers de la médaille. 
Quant aux personnes gravitant autour d'Enrique , ils sont peu à peu percés à jour. ils se révèlent ambitieux ,  opportunistes , intéressés , versatiles, voir traître tandis qu’inversement Enriké nous paraît au fur et à mesure que les failles s’amoncellent ,plus humain. 
Ce qui est intéressant c'est qu 'on semble poussé à se ranger au côté d'Enrike. Si son personnage semble fascinant , c'est sans doute parce que l'auteur fouille la psychologie de du criminel. on semble alors passé à un point de vue externe à un point de vue interne  du personnage. 
Ce qui détache Enrike des autres personnages c 'est aussi parce qu'on ne trouve pas de véritable attachement profond entre eux. Très bien illustré par les têtes à têtes avec sa femme. La froideur et l'économie de mot et la mise en page expriment cette froideur et la "mort" de leur relation.Mais aussi par la distance que prend son entourage quand plane le doute. Le rapport entretenu avec sa maîtresse , calculatrice et castratrice, le renferme encore plus dans un piège. A la fin, il parait seul et traqué.
Le dessin en noir et blanc, les traits froncés , renforcent cette idée de rapport froid avec le monde 
La couleur rouge sang est là, pour indiquer le meurtre et dynamiser "agressivement" l' atmosphère et le dessin .
9/10

5 Re: Sélection de décembre 2014 le Mar 3 Fév 2015 - 13:03

NINIE


Vous êtes tous jaloux de mon jetpack-TOM GAULD


Et bien franchement, j ai bien ri!!! Very Happy!

Cette BD-livre offre une présentation ludique( comme on trouve dans certains albums destinés aux enfants ) et un imaginaire débordant !
Mélangeant les thèmes, les genres il s'affranchit du carcan politiquement correct! Il yen en a vraiment pour tous les goûts !l'cela fait vraiment l'effet d'un bain rafraîchissant !Difficile de garder sont sérieux !
Certain thèmes ceci dit, marque un pause où on rit moins car le sujet est plus sérieux. c'est habilement mené!Beaucoup de finesse, d'humour décalé de poésie et d'ingéniosité pour cet album pas si léger Smile
8,5/10

6 Re: Sélection de décembre 2014 le Mar 3 Fév 2015 - 13:09

NINIE


Sunny-TAYOU MATSUMOTO


Alors là, j'ai commencé à le lire ... mais je n'ai pas du tout adhéré ni au dessin (il ne semble pas fini ), ni à l'histoire ( manque de cohérence).
C'est peut être fait exprès mais bon, moi je ne suis pas rentrée dedans .
Hâte de savoir comment vous l'avez trouvé!
je ne le note pas.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum